La Masterclass TF1 / Women Sports sur le sport féminin : « parlons d’avenir et de demain »

La Masterclass TF1 / Women Sports sur le sport féminin : « parlons d’avenir et de demain »

Le groupe TF1, en partenariat avec Women Sports, ont tenu leur première Masterclass dédiée au sport féminin, ce matin, dans les studios de Boulogne-Billancourt. Trois axes principaux ont été abordés : la médiatisation et la promotion du sport féminin ainsi que la reconversion des athlètes.

Ce matin, dans les studios de TF1 à Boulogne-Billancourt, des journalistes, des sportives, des responsables de fédérations et des chefs d’entreprises étaient réunis pour parler « d’avenir et de demain ». Autrement dit, ils sont venus parler du sport féminin à l’occasion de la première Masterclass organisée par le groupe TF1 en partenariat avec Women Sports. Trois sujets autour de ce thème ont été abordés : la médiatisation du sport féminin et la place des journalistes sportives dans le paysage audiovisuel français : le rôle des médias et des entreprises dans la reconversion des athlètes ; et enfin, l’engagement des entreprises dans la promotion du sport féminin.

Lors de la première table ronde sur la médiatisation, animée par Grégoire Margotton, les différents intervenants ont constaté qu’il n’y avait pas assez de diffusion du sport féminin malgré une demande bien réelle. « Trois femmes sur quatre avouent qu’elles aimeraient voir plus de sport féminin dans les médias », a confirmé Stéphane Marder, fondateur et Président de Future Thinking. Le cas des journalistes sportives, très peu nombreuses, a également été abordé. Géraldine Pons, journaliste à Eurosport a remarqué qu’il y avait « peu de chaînes où les femmes commentent et présentent et ne sont pas que chroniqueuses ». Pour Géraldine Catalano, rédactrice en chef de L’Équipe Magazine, il y a même « une inhibition des femmes à postuler ». « Il faut se lancer, oser », a-t-elle conseillé.

Pour aborder la reconversion des athlètes, d’anciennes sportives étaient conviées : Lydie Breton, ex-capitaine de l’équipe de France de Hockey, Séverine Desbouys, ancienne cycliste professionnelle et Brigitte Henriques, ancienne footballeuse professionnelle. Elles sont parties du constat que les sportifs ne sont pas assez accompagnés dans leur reconversion professionnelle. « C’est de la responsabilité des fédérations », a commenté Brigitte Henriques. Et ce d’autant plus que le sport inculque des valeurs essentielles à l’entreprise.

En fin de matinée, l’accent a été mis sur l’engagement des entreprises dans la promotion du sport féminin. « Les médias et les partenaires peuvent apporter énormément pour la mise en valeur du sport féminin », a expliqué Lorraine Deloison, fondatrice de Women Sports, en compagnie d’Amel Bouzoura, responsable du Département Engagement Sport de la Française des Jeux et Pierre Jalady, Directeur Marketing BMW France. Pour ce dernier d’ailleurs, « les entreprises en tant qu’acteurs économiques ont également un rôle d’acteurs auprès de la société ».

La Masterclass a été conclue par Nathalie Sonnac, du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, qui a annoncé le lancement de l’édition 2017 des 4 saisons du sport féminin.

Share